Elle appartient au genre Legionella dont on distingue 48 espèces en 2003 (plus de la moitié ont été au moins une fois responsble de cas clinique) parmi lesquelles:
-Legionella pneumophila qui est la bactérie la plus représentée en pathologie humaine: les sérogroupes  les plus souvent retrouvés sont le sérogroupe 1 (70 à 90 % des cas), puis le sérogroupe 6.
-Legionella jordanis (10 % des cas)
-Legionella bozemani (3 % des cas)

Carte d'identité de la bactérie
-bacille gram négatif faiblement coloré
-taille 0,2 à 0,9 µm de large sur 2 à 20 µm de long
-forme coccobacillaire devenant filamenteuse en culture
-aérobie strict
-mobile au moyen d'un, ou plusieurs flagelles
-thermophile avec un optimum compris entre 20 et 45°C
-cultivable sur milieu spécifique du type CYE agar 
-exigeant de la L-cystéine et du fer pour sa croissance

Résistance aux désinfectants
-à 2 mg/l de chlore
-à 1 mg/l d'ozone
-à 160 J /m2 d'UV

Dans la nature: les légionelles trouvent une protection vis à vis de conditions environnementales défavorables:
-soit  en parasitant certains êtres unicellulaires eucaryotes (retrouvés dans les réseaux d'eau potable)
-soit en colonisant les biofilms des réseaux d'eau potable.